Comment préparer efficacement votre test du TOEIC ?

Le TOEIC est considéré comme un passeport précieux grâce auquel vous pouvez amplifier vos chances d’être accepté dans un établissement éducatif anglophone ou de décrocher un travail dans une multinationale. Il faut donc bien se préparer au préalable afin d’obtenir le score le plus élevé. Voici 3 conseils pour décrocher votre TOEIC avec brio.

Connaitre votre niveau d’anglais

Parler et comprendre l’anglais ne vous donne pas une idée précise sur votre niveau réel. Vous pouvez être capable de mener une conservation, lire un livre et même rédiger un texte. Mais cela ne vous indique, en aucun cas, où vous en êtes. Autrement dit, le niveau d’anglais moyen en bas de votre CV, est une notion assez floue qui ne permet pas de définir votre niveau.

Que faire alors ? Vous pouvez passer l’un des nombreux tests gratuits disponibles sur la toile. Inutile de rappeler que vous devez réaliser cette épreuve dans les conditions réelles d’un examen. Pas de recherche sur internet ! Pas de temps supplémentaire puisque l’épreuve est aussi un examen de rapidité. Consacrez un petit moment pour effectuer tous les exercices oraux et écrits sans être interrompus.

A la fin, vous allez obtenir un score détaillé qui vous montrera vos lacunes. Considérez alors ce test comme la base qui vous aidera à déterminer vos compétences et à comprendre si vous avez besoin de révision et d’entrainement au TOEIC ou pas.

Se préparer à l’examen

La préparation au TOEIC passe par la réalisation d’exercices linguistiques qui reflètent vos compétences. Pour améliorer votre niveau à l’écrit, il n’y a pas mieux que la pratique. Les tests du TOEIC blanc présents sur les sites web d’anglais comportent des épreuves et leurs corrections pour vous permettre d’évoluer progressivement sans devoir faire appel à un professeur.

Gardez toujours en tête qu’un test de langue ne se prépare pas en une semaine ou en quelques jours. La régularité et la répétition sont des conditions essentielles pour acquérir des compétences plus affinées. Révisez votre vocabulaire, vos règles de grammaire et d’orthographe. Consacrez 2 heures par jour pour le faire en faisant preuve de rigueur et de concentration. Le TOEIC tient compte de ces paramètres pour définir votre niveau actuel.

Pour maîtriser l’anglais, vous devez vous imprégner de cette langue. Regardez des programmes à la télé. Écoutez de la musique en cherchant à comprendre les paroles mot à mot. Lisez avec un dictionnaire à portée de main. En intégrant ces habitudes dans votre quotidien, vous constaterez une progression notable aussi bien au niveau de l’écrit qu’à l’oral.

Se lancer avec confiance

Comme pour tous les examens, la prédisposition psychique est essentielle pour réussir avec brio. De nombreux prétendants avec un bon niveau d’anglais et une préparation suffisante finissent par rater le test parce qu’envahis par le trac. Pour dépasser ce stress, il est vivement recommandé de passer de nombreux tests dans le même format et contenant les mêmes épreuves. Cette préparation vous donnera davantage confiance en vous et vous permettra de répondre correctement à tous les exercices.

Gardez toujours en tête que ce ne sont ni votre culture générale ni vos compétences professionnelles qui vont être évaluées, mais uniquement votre niveau d’anglais. Lorsque vous êtes en phase de préparation, concentrez-vous sur l’aspect linguistique. Les connaissances techniques ne vont, en aucun cas, améliorer votre score !